Piou – piou


Ce projet m’a beaucoup appris. Il m’a appris à faire un projet de A à Z dans l’optique de le vendre à un client et de répondre à ses demandes. Il m’a appris à mieux m’exprimer pour faire passer plus simplement des idées complexe. Il m’a aussi appris à garder des notes écrites et mental pour me souvenir de ce qu’il se passe pendant la réalisation du dit projet.

Les recherches

    Le brief a eu lieu le 23 septembre. Le client est venu nous dire ce qu’il attendait de nous.
            
    C’était une expérience très intéressante, car c’était la première fois que j’assistais à un brief client. Quand il eu finit de nous briefer le projet, ça m’a inspiré pour mon affiche, j’avais déjà quelques débuts d’idées.
         
    Ensuite, nous sommes passés aux questions pour en savoir plus sur le projet et ce qu’il était attendu de nous, ainsi, on a pu en savoir un peu plus sur les contraintes et sur ce qu’ils avaient pensé des projets de l’année dernière.

    Après le départ du client, notre professeur et nous, avons discuté de ce qu’il venait d’être dit pour être sûr que tout le monde est bien compris la même chose.

     Ce moment-là était très important pour le projet, car c’est là où beaucoup de choses importantes à retenir sont dites, donc j’ai pris des notes pour ne pas oublier, ça m’a aussi inspiré pour mon projet et motivé, car j’avais vraiment envie de bien faire.

    Pour réfléchir et faire sortir le plus d’idées possibles, j’ai fait une carte mental,ainsi que quelques croquis pour ne pas oublier les premières idées que j’ai eu durant le brief et le debrief.

     Grâce à la carte mentale, j’ai pu explorer des idées que je n’aurais pas vu au premier abord. Faire des croquis était sûrement la partie que j’ai préféré faire dans tout le projet.

     Une fois les croquis fait à partir de la carte mentale ou à partir de mon imagination, je suis passé à la sélection.

     Pour ne retenir que certaines idées, j’ai procédé par élimination.

     Toutes les idées trop compliquées à réaliser et qui parleraient peu au public, on était enlevé, pour ne laisser que les idées les plus intéressantes et réalisables.

Famille

     Pour la première idée, je me suis inspiré de la famille.

     J’ai créé une famille d’oiseaux avec une maman et ses 6 oisillons.

     Chaque oisillon a une personnalité et un caractère bien à lui, pour représenter la diversité des enfants qui iraient voir la séance.

     Je n’ai pas retenu cette idée, car je ne le trouvais pas assez poussé et trop simple, et aussi, car je n’avai pas l’impression qu’elle respectait le thème demandé.

Perruches

      L’idée de diversité était la principale idée pour ce concept d’affiche.

     Chaque perruche devait avoir une
couleur différente, et interagir avec son entourage, dont les autres perruches, pour évoquer l’idée que la séance est quelque chose de conviviale, qu’on partage avec beaucoup de personnes très différentes les unes des autres.

Changement

     Le mot-clé que j’ai retenu pour ces deux affiches est le changement.

     Le changement, car les enfants après avoir vu la séance aurons changer, même un peu. Et donc aurons de nouvelles idée/point de vu.

     Je n’ai pas retenu cette idée, car elle ne me plaisait pas et je ne la trouvais pas intéressante comparée aux autres idées.

Plume

      Cette idée m’est venu quand j’ai entendu mon
professeur parler à un autre élève et lui expliquer qu’un
objet au milieu d’une composition attire beaucoup l’œil, par exemple le drapeau du Japon.

     Cette plume représente le changement et la jeunesse.

Dindon

      Cette dinde, est partie de l’idée d’une trace de la mains d’un enfant fait avec de la peinture, ce qui est une activité
souvent fait en maternelle/primaire. Et les enfants de cet âge sont justement la cible principale de la séance.

     Cette activité est aussi inspirée des dindes fait par les enfants aux états-unis au moment de Thanksgiving, qui se passe en
automne comme le moment où la séance sera diffusé.

     Je n’ai pas retenu cette idée, car je la trouvais trop simple, je ne pensais pas que cette affiche pourrait vraiment avoir un
impact sur le publique.

Bulles

     Les bulles ont toujours était quelque chose que j’adorais étant jeune.

     Je me suis inspiré de ces moments, pour créer cette affiche, la bulle au premier plan devait refléter un
oisillon qui essayait d’attraper la bulle.

     Cette idée n’a pas était retenu à cause de la difficulté de réalisation, je n’aurais pas eu le temps de bien la finir et encore une fois, je trouvais l’affiche trop vide et ça semblait peu réfléchit.

Espace

     Après avoir fait ma map-mind une idée est ressortie.

     L’idée que Piou-piou ne veut pas forcément dire oiseau, mais peut aussi rappeler le bruit des lasers dans les films. L’affiche est aussi inspirée des combats dans Star Wars, car c’est la
première chose à laquelle j’ai pensé quand j’ai réfléchi aux laser.

     Celle-ci n’a pas était retenu, car elle aurait pu
donner une mauvaise idée pour la séance qui cette année ne contient pas de film dans l’espace et donc aurait pu donner un faux espoir pour ceux qui s’attendent à voir un film se
passant dans l’espace.

Les idées retenue

     La plume a était totalement réalisé sur Illustrator. Ça m’a permis d’apprendre beaucoup de chose de ce logiciel que je ne connaissais pas ou ne maîtrisais pas encore.

     J’ai passé beaucoup de temps sur les dégradés et les textures pour qu’ils ressemblent à ce que j’imaginais.

     Je suis assez contente du résultat sur écran, mais un peu déçu au niveau de l’impression. Les textures ne rendent pas comme prévu et certaines textures passe mal à l’impression et font des
petits carrées au lieu de faire des points éparpillés un peu partout.

     Si je devais recommencer, je chercherais de
nouvelles textures qui passerons mieux à l’impression et qui se verront mieux quand on regarde l’affiche, par exemple quelque chose de plus brillant pour la plume et pour le fond les grains de poussière blancs qui vole, ce qui aurait rappelé des étoile dans la nuit.

Ensuite, on a du adapter notre affiche au format d’un
carton de cinéma. Car le Tap aurait voulu projeter ce carton en attendant le début des films. Ce fut donc un exercice
intéressant. Car au début je ne savais pas comment placer les éléments de mon affiche, pour que la lecture se fasse facilement et que les deux côtés de l’affiches soit bien équilibrée.

     Pour les perruches, l’affiche n’a pas abouti, car le temps me manquait.

     Je me suis mal organisé dès le départ et ai passé beaucoup de temps sur la plume laissant les perruches de côté pour favoriser la
finalisation d’au moins un projet.

     Si j’avais fini ce
projet, il aurait été principalement fait sur Illustrator, mais serait passé sur Photoshop pour rajouter des ombres et des textures qui seraient difficile voir
impossible de faire sous Illustrator. Si je devais refaire cette affiche, je m’organiserais mieux pour
pouvoir la finir cette fois-ci et je la ferais peut-être totalement sur Photoshop pour mieux me familiariser avec le logiciel.

Première présentation

      Nous sommes tous passé devant notre professeur et la directrice pour présenter nos affiches et nous entraîner sur ce qu’on devait dire au client lors du rendu final. C’était une expérience stressante mais très intéressante, car elle m’a permis d’améliorer mes arguments et mon affiche par rapport à ce qu’on m’a dit.

Et ainsi les présentations futures, on était moins stressante, car j’avais déjà présenté mon affiche.

Deuxième présentation

      Le moment où nous sommes passé devant toute l’école était impressionnant, et m’a permis de moins être impressionné devant le client.

Et comme pour la première présentation devant notre professeur, cette présentation était très enrichissante autant pour mon argumentaire, que pour mon affiche, et mes présentations futures.

Les produits dérivés

     Pour les produits dérivés, j’ai pris des produits qui pourraient servir les petits comme les grands, ainsi, peu importe qui assiste à la séance tout le monde pourra les
utiliser.

Mise en situation

Le passage devant le client

     Le passage devant le client était très intéressant, j’ai beaucoup appris en observant les autres passer et en observant les réactions du client.

Grâce à cette expérience, je saurais comment me comporter devant le client et comment me présenter moi et mon projet devant eux sans craindre de me tromper.

Quand j’ai présenté mon projet, ils avaient l’air intéressés mais pas vraiment emballés. Ils étaient très gentils et rassurants, c’était une très bonne expérience.

Si je devais le refaire, je ferais un argumentaire plus poussé, et plus détaillé avec plus de référence.